Imprimer cette page
samedi, 15 septembre 2012 19:01

Le projet de fusion EADS/BAES, encore un mauvais coup pour la France !

Écrit par 

communique officiel

avionLe projet annoncé de fusion d'EADS et de BAES, serait, selon les oligarques et leurs medias bien-pensants, "mirifique" et "propre à revigorer une industrie européenne en déclin", donc la puissance européenne, la paix mondiale ... et la floraison indéfinie des bégonias.

Pourtant, à y bien regarder, cette opération aurait d'abord et surtout comme résultat de réduire la participation française, qui deviendrait nettement minoritaire dans l'entreprise. La France qui avait développé un fleuron aéronautique Français, devenu Européen, a déjà cédé la plus grande partie de son industrie dans le consortium EADS, et cette nouvelle concentration l’évincerait des leviers essentiels.

Toute fusion est source de réorientation de la sous-traitance. Sous prétexte de rationnaliser et de supprimer des doublons, des usines françaises pourraient être fermées et leurs personnels licenciés. L'industrie française perdrait donc encore des pans entiers d'activité et de savoir-faire. Les délocalisations seraient justifiées par la cherté de l'euro, monnaie absurde qui a été mise en place par ceux-là mêmes qui en tirent argument pour délocaliser.

Le SIEL s’oppose à ce nouvel affaiblissement qui, après tant d'autres, rendrait encore plus difficile le retour à l'indépendance et à la souveraineté de notre nation, tout comme sa reconstruction. Il estime que ce projet, présenté comme purement industriel, a une incidence directe sur la Défense Nationale et demande aux élus, députés et sénateurs, d'en débattre.

Lu 2728 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL