Imprimer cette page
jeudi, 06 novembre 2014 20:43

Contre les appétits de Google, donnons à l’INA les moyens de défendre le patrimoine culturel français

Écrit par 

par Karim Ouchikh
Président du SIEL
Administrateur national du Rassemblement Bleu Marine
Conseiller de Marine Le Pen à la Culture et à la Francophonie
Conseiller municipal de Gonesse

logo inaL’INA fête ses 40 ans. Créé en 1974, l'Institut national de l'audiovisuel est chargé notamment d'archiver les productions audiovisuelles, de produire, d'éditer, de céder des contenus audiovisuels et multimédias à destination de tous les publics, professionnels ou particuliers. Cet établissement public gère historiquement le dépôt légal audiovisuel et webmédia grâce aux conventions passées avec l’audiovisuel public et TF1.

L’INA se propose à présent de nouer des partenariats avec les institutions culturelles (Comédie-Française, Cinémathèque, théâtres, opéras…), les collectivités territoriales et les acteurs français ou étrangers pour numériser, gérer et exploiter de nouveaux fonds d’archives, notamment photos ou cinéma, en améliorant le référencement et l’indexation. En mettant bientôt en place cette ambitieuse plateforme culturelle, - qui nécessitera toutefois des moyens financiers importants -, l’INA disposera enfin de capacités d’intervention qui pourront faire échec aux appétits actuels de Google. Le géant américain démarche en effet activement les acteurs français de la culture pour leur proposer la numérisation gratuite de leurs fonds, dans un but commercial qui n’a que peu à voir avec les contraintes du service public : la Bnf et la Bibliothèque de Lyon ont déjà fait appel à ses services…

Le gouvernement socialiste se réclame perpétuellement de la modernité, en invoquant ad nauseam ses ambitions dans le numérique. Si le gouvernement Valls veut véritablement doter la France d’un champion national du numérique et de l’audiovisuel, capable de protéger notre patrimoine culturel, il lui appartient d’augmenter puissamment les ressources qui sont allouées à l’INA. Par chance, l’organisme public négocie actuellement avec l’Etat un contrat d’objectifs et de moyens pour la période 2015-2020 : avec les moyens financiers qui seront concrètement consentis à l’INA, François Hollande et son gouvernement seront bientôt jugés aux actes…

Lu 2162 fois
Karim Ouchikh

Président du SIEL,
Conseiller municipal et d’agglomération de Gonesse,
Conseiller régional Ile-de-France.

Réseaux sociaux

Derniers textes de Karim Ouchikh