Imprimer cette page
dimanche, 15 mars 2015 20:37

Le SIEL appelle ses candidats à signer la Charte des départementales de la LMPT

Écrit par 

A l’occasion des élections départementales de mars 2015, La Manif Pour Tous invite les candidats aux départementales 2015 à signer sa Charte, laquelle réaffirme les valeurs dont elle assure la promotion depuis plusieurs années.

Fidèle à ses idéaux, qui rejoignent très largement le combat salutaire pour la défense de la famille mené par la LMPT, le SIEL confirme que ses 48 candidats sont où seront signataires de cette charte.

Attaché à convaincre de la constance de sa ligne politique, le SIEL rappelle avoir invité ses candidats à signer chacune des chartes proposées par LMPT à l’occasion de tous les derniers scrutins électoraux.

Pour éclairer l’importance politique de la présente prise de position, le SIEL rappelle ici les termes de la charte des départementales de LMPT.



Charte des candidats aux élections départementales



Mes convictions


Candidat(e) et demain, peut-être, conseiller(e) départemental(e), j’affirme que :

Principe 1. La famille, socle fondamental et avenir de la société, doit être reconnue, protégée et soutenue.

Principe 2. Le mariage est l’engagement que prennent un homme et une femme l’un envers l’autre de s’aimer, fonder une famille et éduquer leurs enfants.

Principe 3. L’intérêt supérieur de l’enfant est avant tout d’être élevé par son père et sa mère dans la mesure du possible et dans un contexte stable.

Principe 4. Tout enfant est né d’un homme et d’une femme. Dès lors, l'altérité sexuelle des parents est indissociable de la conception et de la filiation.

Principe 5. L’enfant n’étant la propriété de personne, il ne peut être l’objet d’aucun commerce ni d’aucun don. La grossesse ne peut être l’objet d’aucun contrat.

Principe 6. La famille a vocation à jouer un rôle social majeur. C’est le lieu privilégié pour l’exercice du respect, de la solidarité et de la transmission au sein des couples et entre les générations.

Principe 7. Il appartient au père et à la mère de déterminer et de choisir l’éducation de leurs enfants.

Principe 8. La lutte contre les discriminations doit être menée au nom du principe de la dignité de toute personne humaine. Elle ne peut être détournée et dénaturée au profit d’un militantisme promouvant « l’identité de genre » qui nie l’identité sexuée homme/femme des personnes, réalité objective, inhérente à toute l’humanité.


Mes engagements

En cohérence avec mes convictions, candidat(e) et demain, peut-être, conseiller(e) départemental(e), je m’engage à :

Préserver la neutralité républicaine des collèges :

* Veiller à ce que les organismes et personnes habilitées par le Conseil Départemental à intervenir dans les collèges publics respectent la neutralité de l’enseignement.

* M'opposer à tout soutien du Conseil Départemental ou d’un de ses organismes, qu’il soit financier, matériel ou logistique, à toute organisation promouvant l’idéologie du genre en milieu scolaire.

* S'assurer que les chefs d’établissement, les enseignants et l’ensemble des personnels veillent à être à l’écoute des attentes des parents.

Mettre la politique sociale du Conseil Départemental au service de l’intérêt général :

* Veiller à ce que les dossiers de demandes d’adoption soient examinés sans idéologie aucune, dans le respect des personnes et de l’intérêt supérieur de l’enfant.

* Veiller à ce que le Conseil Départemental n’apporte aucune aide, financière, matérielle ou logistique aux associations ou campagnes de communication promouvant explicitement ou implicitement l’idéologie de l’indifférenciation sexuelle, la Gestation Pour Autrui ou la Procréation Médicalement Assistée sans père (deux pratiques interdites par la législation française).

Lu 2586 fois
Karim Ouchikh

Président du SIEL,
Conseiller municipal et d’agglomération de Gonesse,
Conseiller régional Ile-de-France.

Réseaux sociaux

Derniers textes de Karim Ouchikh