Imprimer cette page
dimanche, 11 octobre 2015 18:52

Petite-Synthe : Un collégien agressé par trois migrants sur le chemin de sa maison

Écrit par 

Ce lundi 5 octobre, un enfant a été victime de trois migrants qui voulaient lui dérober un portable qu'il n'avait pas sur lui. Ce jeune collégien a été secoué, fouillé puis laissé terrorisé par ses agresseurs. Cette agression suscite chez nous stupeur, effroi et crainte.

Crainte pour nos biens mais plus encore crainte pour nos enfants ! Il n'est pas admissible que dans notre pays, un collégien ne soit pas en sécurité sur le trajet de l'école. Il n'est pas admissible que ces enfants aient peur d'aller et venir dans leur quartier.

En soutien à la demande maintes fois répétée par les élus FN de Dunkerque, le SIEL attend le classement du Dunkerquois en ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) seule solution réaliste et efficace aujourd'hui : les moyens humains et matériels seront à la hauteur des provocations et actes criminels. La peur doit passer du côté des racailles et ne pas pourrir la vie des honnêtes gens et de leurs enfants.
Enfin, étant établi que l'agression est le fait d'individus n'ayant pas droit de séjour sur notre territoire, nous demandons expressément :
- de démanteler les camps
- de condamner lourdement et interdire de territoire les trafiquants d’êtres humains
- d’expulser vers leur pays d’origine tout immigré en situation irrégulière
- de suspendre temporairement les accords de Schengen

Lu 2248 fois
Clotilde Libert


Déléguée départemental SIEL du Nord

Derniers textes de Clotilde Libert