Imprimer cette page
jeudi, 19 mai 2016 11:00

EuropaCity : question orale de Karim Ouchikh au Conseil régional d’Île-de-France

Écrit par 

(Séance plénière du 19 mai 2016)

Lors de la séance plénière du Conseil régional du 18 février 2016, Madame Valérie Pécresse s’est exprimée pour la première fois sur le projet Europacity, sans faire connaitre pour autant la position officielle du Conseil Regional Île-de-France sur cette opération d'intérêt public majeur.

Porté financièrement par le Groupe Auchan, conçu sans concertation réelle avec les élus et les acteurs concernés du département avoisinant de la Seine-Saint-Denis, ce projet propose la création, dès 2024, d’un gigantesque complexe commercial qui serait, s’il devait voir le jour, une aberration historique pour au moins trois raisons :

- d’abord, parce qu’il va s’édifier géographiquement, à Gonesse, en bétonnant de manière irréversible l'un des rares espaces agricoles d’importance du Val d'Oise qui subsistent encore à quelques kilomètres de Paris ;

- ensuite, parce qu’il va ruiner le commerce local, dans un environnement déjà saturé par la présence de nombreux centres commerciaux, sans garantir pour autant la création d’emplois nets durables au bénéfice des habitants des villes situées à proximité ;

- enfin, parce que ce projet démesuré s’inscrit dans une logique productiviste et de rentabilité financière exclusive qui tourne manifestement le dos à une vision équilibrée du développement économique et de l'aménagement du territoire de notre région.

Chacun aura compris que la dimension culturelle du projet Europacity, alléguée ad nauseam par ses promoteurs, ne repose sur aucune volonté de développer véritablement l'offre culturelle dans l'Est du Val d'Oise : les quelques activités de divertissement qui seront proposées aux touristes étrangers, sans rapport avec les besoins et les capacités financières de la population francilienne, dissimulent fort mal en réalité les ambitions purement mercantiles d'un banal projet commercial qui ne se distingue que par sa seule dimension pharaonique.

Attaché à la préservation du patrimoine écologique francilien et à la sauvegarde du petit commerce, soucieux de développer l’emploi et la croissance, refusant de donner libre cours à une guerre commerciale sans merci qui s'annonce entre les nombreux centres commerciaux des environs, le groupe Front National-RBM déplore le silence du Conseil régional sur cette opération d’envergure régionale et réitère sa ferme hostilité à un projet anachronique destiné à favoriser les seuls intérêts financiers d’un groupe immobilier privé.

Située entre l’aérodrome du Bourget et l’aéroport de Roissy-CDG, disposant d’une desserte autoroutière remarquable, la zone du Triangle de Gonesse où doit s’implanter Europacity, si ce projet devait se réaliser, bénéficie pourtant d’atouts stratégiques exceptionnels. Plutôt que de sacrifier des terres agricoles d'une fertilité exceptionnelle pour les abandonner à un projet sans avenir, le groupe Front National-RBM propose, - sur ce site même mais aussi en mobilisant les nombreuses friches industrielles situées à Gonesse et aux alentours, dont celles de PSA -, de favoriser l’émergence d’un pôle économique à haute valeur ajoutée qui serait dédié aux industries aéronautiques.

A un mois de la fin du débat public organisé par la Commission nationale du débat public avec tous les acteurs locaux concernés, - et sans attendre les conclusions de cette commission -, il est essentiel que l'exécutif régional prenne enfin clairement position sur un dossier qui concerne à bien des égards la région Île-de-France en son entier.

Lu 2104 fois
Karim Ouchikh

Président du SIEL,
Conseiller municipal et d’agglomération de Gonesse,
Conseiller régional Ile-de-France.

Réseaux sociaux

Derniers textes de Karim Ouchikh