Imprimer cette page
dimanche, 03 juillet 2016 01:11

Le SIEL s'associe à Riposte Laïque pour faire respecter la laïcité à Paris

Écrit par  Pierre Cassen

Rassemblement Esplanade du Trocadéro, lundi 4 juillet, à 19 heures

Commémorer le ramadan à la Mairie, c’est trahir la laïcité, Anne Hidalgo !

Nous apprenons que ce lundi 4 juillet, le maire de Paris, Anne Hidalgo, et son adjoint Bruno Julliard commémoreront le ramadan, qui est le quatrième pilier de l’islam, dans les salons de l’Hôtel-de-Ville. C’est un viol fragrant des principes laïques et de la loi de 1905 qui rappelle, dans son article 2, que « L’Etat ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte. Tous les ans, cette petite fête, avec orchestres et buffets, coûte aux contribuables parisiens la somme de 100.000 euros.

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, quand, au Maroc, en Algérie ou en Tunisie, des militants des Droits de l’Homme, appelés les « Déjeûneurs », subissent la répression de leur gouvernement et les agressions des islamistes, Anne Hidalgo trahit également la solidarité internationale due à celle et ceux qui veulent s’émanciper des contraintes d’une religion d’Etat.

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, elle se rapproche du modèle anglo-saxon, et tourne le dos aux principes de séparation du religieux et du politique. Elle contribue à faire de l’islam une religion d’Etat.

En commémorant le ramadan à la mairie de Paris, elle se fait l’alliée des plus fondamentalistes des musulmans, qui utilisent cette pratique obscurantiste pour fliquer et intimider les mauvais musulmans qui souhaitent s’en éloigner.

Anne Hidalgo est à notre connaissance le seul maire de France à oser commémorer le ramadan dans sa mairie. Mais tous les ans, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, sans vergogne, multiplient les ruptures du jeûne du ramadan dans les mosquées.

Il est à noter le silence complices assourdissant des organisations dites laïques, qui seraient sans doute beaucoup plus réactives si un maire commémorait le Carème dans sa mairie.

Pour protester contre les pratiques anti-laïques d’Anne Hidalgo et de sa majorité, prêts à toutes les reniements pour acheter un vote communautariste, Riposte Laïque appelle les Parisiens à se rassembler, esplanade du Trocadéro, le lundi 4 juillet, à partir de 19 heures.

Une dizaine d’intervenants prendront la parole, dont des élus de la République.

Pierre Cassen

Lu 1924 fois