Imprimer cette page
dimanche, 17 juillet 2016 17:29

Déliquescence

Écrit par 
Nice : rose déposée à l'endroit où une victime y laissa sa vie. Nice : rose déposée à l'endroit où une victime y laissa sa vie. D.I.

A mesure que s’égrène le chapelet des attentats émaillé de la litanie des victimes et mourants, la seule réponse de la puissance publique est de prolonger encore et encore l’état d’urgence. Dans sa grande lucidité, le vulgum pecus a bien compris que cette situation -dénoncée d’ailleurs par les ténors de l’ultragauche- si exceptionnelle que le clament nos édiles, n’est pas le paravent derrière lequel les Français peuvent se blottir pour éviter de se faire égorger et massacrer. Aussi est-il inévitable que l’incurie constatée de l’équipe au pouvoir et de ses courtisans interpelle sur cette erreur d’aiguillage qui a conduit des tacherons sans envergure, issus de l’ENA a piloter la locomotive France. La question récurrente est : quel sera le heurtoir qui permettra à la démocratie de stopper net l’emballement du train sur le chemin sans issue de la décadence et du renoncement ?

La persévération du pouvoir à ne pas prendre les dispositions qui s’imposent telle que la fermeture des frontières ou la restriction de certaines libertés seules à même de détecter et de pister les menaces, montre son dogmatisme et surtout sa grande solitude. Bizarrement la grande muette est atone tant les poitrails de ses responsables sont alourdis des amulettes des ordres nationaux qui étouffent la manifestation de leur esprit critique. Les habitants de France ont peur car ils sentent bien que leurs représentants sont à la traine du terrorisme qui les ballade. Or le contrat entre les citoyens et l’Etat est en passe d’être rompu car le pouvoir manque de courage politique pour protéger ses administrés. Aussi, soumise au Grand Remplacement, la Nation entre en déliquescence et sa disparition accélérée sonnera la fin de la Démocratie, l’avènement de grandes souffrances et de terribles délabrements moraux.

Mais il est à redouter que si l’effilochée actuelle de souverainismes dispersés ne trouve pas rapidement un rassembleur, l’Histoire désertera les rangs de la droite nationale et patriote.
A moins que…

Lu 2199 fois
Alain Rousseau

Délégué régional SIEL Bretagne

Derniers textes de Alain Rousseau