Imprimer cette page
dimanche, 12 mars 2017 18:49

Victoire en Inde de l’homologue du SIEL

Écrit par  Cyril Giraud (SIEL Deux-Sèvres)

Merci... longue vie à la Démocratie », ces par ces mots que le 1er ministre indien Narendra Modi a salué la victoire de son parti, le Bharatiya Janata Party (Parti du peuple indien), aux élections régionales de 2017 qui viennent de se conclure. Quelques médias français, très peu, ont relayé cette information. L'Inde, la plus grande démocratie au monde avec 1 milliard 250 millions d'habitants est gouvernée depuis les élections générales de 2014 par le parti du peuple indien, un parti conservateur sur le plan social, libéral économiquement, populiste de droite et défenseur de l'identité hindou, un vrai SIEL indien !!

Les élections régionales indiennes n'ont rien à voir avec les régionales françaises, les régions en Inde ont la démographie et la taille d’États ! Le plus peuplé de ceux-ci, l'Uttar Praddesh, 200 millions d'habitants, a accordé sa confiance au BJP de Modi avec plus de 260 sièges sur les 403 circonscriptions en jeu. Cette élection faisait figure de test pour Narendra Modi qui, depuis sa nomination comme premier ministre indien a mené des mesures d'austérité draconiennes avec notamment la démonétisation des coupures de 500 et 1000 roupies afin d'assainir l'économie indienne et lutter contre le blanchiment, la fraude et la corruption. Pari indéniablement réussi au vue des résultats de cette élection !

Peu connu en France le Parti du peuple indien est un parti nationaliste préconisant de favoriser une « citoyenneté hindoue » permettant "l'unité dans la diversité" et opposant celle-ci aux communautarismes musulmans et chrétiens. Les indiens musulmans et chrétiens sont invités à adhérer à l'hindouité sans discrimination ni abandonner leur religion. Le BJP est également le plus grand partie politique au monde avec 88 millions d'adhérents tous unis autour de l'identité de leur pays !! L'hindouité n'est pas la religion hindoue mais l'acceptation et le respect de la culture indienne originelle sous toutes ses formes. Cela ne doit cependant pas faire oublier les souffrances subies par la communauté chrétienne du pays de la part d'extrémistes hindous, musulmans et bouddhistes. 7 des 29 états indiens ont adoptés des lois anti-conversion et 365 agressions antichrétiennes ont été répertoriées en Inde au cours de l'année 2015. Des agressions déplorables comme toute atteinte à la liberté de culte et de conscience.

Partout dans le monde les peuples se lèvent pour défendre leur identité. Que ce soit en Suisse avec l'UDC, en Inde avec le BJP ou en France avec le SIEL partout la défense le conservatisme social allié au libéralisme économique est étendard des défenseurs de l'identité nationale !

Lu 1641 fois