Imprimer cette page
dimanche, 17 février 2013 20:56

La nouvelle religion des droits de l'homme

Écrit par 

par Laure FOURE
Adhérente au SIEL

droit-de-lhommismeL'évolution idéologique des sociétés occidentales, que certains voudraient inéluctable car supposée inscrite dans le sens de l'histoire, s'explique en réalité par l'émergence d'une nouvelle religion d'Etat inspirée par la morale renouvelée des droits de l'homme, concept développé notamment par Jean-Louis Harouel dans son excellent ouvrage intitulé "Le vrai génie du christianisme".

Fondée sur les dogmes de l'anti-racisme et de la non-discrimination, cette religion d'essence totalitaire est à la source des principales réformes dites "sociétales" qui se sont succédées depuis plusieurs décennies, principalement en Europe et en Amérique du nord, et dont la contestation peut conduire devant les tribunaux, comme l'inquisition médiévale poursuivait jadis les hérétiques.

Si en effet aucune distinction ne doit être opérée entre les personnes, quelles que soient leur origine, leur nationalité, leur religion, leur culture, leur sexe ou leur âge, voire bientôt leur savoir, pourquoi ne devraient elles pas bénéficier dans tous les domaines des mêmes droits et du même statut ?

Ainsi s'explique l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, induisant la négation de la complémentarité des rôles paternel et maternel, la régularisation des immigrés "sans papier" et le droit de vote accordé aux étrangers, que l'on ne distinguera plus des nationaux, ou l'obligation de recruter un candidat à un emploi sans tenir compte des caractéristiques de sa personnalité qui pourraient, suivant les circonstances, le rendre inapte au travail proposé.

Cette conception désincarnée et relativiste des hommes, éternels nomades réduits aux fonctions de producteurs/consommateurs, que l'on voudraient interchangeables et indéfiniment adaptables à toutes les situations, sans racine ni mémoire, répond aux exigences du marché mondialisé et prépare l'instauration d'un gouvernement planétaire.

Mais une telle vision, profondément négatrice de la nature humaine et du besoin d'appartenance identitaire des peuples, ne saurait perdurer sans rencontrer une puissante révolte du pays réel : le récent mouvement né en France à l'occasion de la bataille contre le "mariage gay" pourrait se transformer en force de résistance, à laquelle chacun d'entre nous sera appelé à participer.

Lu 2519 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL