Imprimer cette page
samedi, 25 février 2012 15:37

Crime de lèse-majesté

Écrit par 

SIEL liberte expressionL’imitateur Gérald Dahan n’exercera plus ses talents d’humoriste au sein de la station de radio Rire et Chansons dont il vient d’être débarqué avec une brutalité inattendue.

Son crime ?

Avoir diffusé sur internet un canular critiquant sans ambages Nicolas Sarkozy, que la station du groupe NRJ avait refusé de passer à l’antenne.

« Si Sarkozy est réélu, ça finira dans le sang. Après ça finira dans la rue. Tu vois le pays supporter encore Sarkozy cinq ans ? ».

Les propos de ce sketch, marqués du sceau de l’évidence, ont coûté à l’humoriste sa place : ils n’étaient pourtant ni injurieux, ni diffamatoires, pas plus qu’ils n’excédaient les limites de l’humour acceptable.

Au crépuscule de son pouvoir, Nicolas Sarkozy suscite plus que jamais, parmi les puissants, une déférence servile dont l’intensité provoque mécaniquement une censure diffuse qui s’exerce toujours, aux quatre coins de l’Hexagone, à l’avantage de l’hôte de l’Elysée.

Seule Marine Le Pen est en mesure de délivrer demain nos compatriotes de cet intolérable climat de terreur intellectuelle qui inhibe tant leurs pensées et ligote à ce point leurs paroles, car elle demeure moins que jamais prisonnière d’un système politico-médiatique liberticide, aujourd’hui aux abois, qui appréhende manifestement le vent de liberté que la vague bleu marine insuffle déjà partout en France.

Karim Ouchikh

Lu 2852 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL