Imprimer cette page
vendredi, 21 juin 2013 22:44

La destruction des églises de France continue, avec la complicité passive du gouvernement Hollande...

Écrit par 

par Karim Ouchikh
Président exécutif du SIEL
Administrateur du RBM


eglise-gesteLors de son conseil municipal du 6 mai dernier, la commune de Gesté, dans le Maine-et-Loire, a décidé de la démolition de son église : cette terrible décision est mise en œuvre depuis le 18 juin dernier. Pourtant, dans son arrêt du 3 février 2012, la cour administrative d'appel de Nantes avait annulé le permis de démolir en estimant que l'édifice religieux présentait un intérêt architectural certain et que son état de conservation correct ne menaçait pas ruine. Cette décision de justice est devenue définitive depuis le rejet par le Conseil d'État, par un arrêt rendu le 5 décembre 2012, du pourvoi de la Mairie de Gesté.

Force est de constater que le maire (PS) de Gesté s'est entêté, - en bafouant impunément l'autorité de la chose jugée et en se croyant au dessus des lois -, dans son projet barbare de détruire un édifice religieux remarquable qui constitue l'élément architectural le plus attractif de la ville. Représentant l'autorité de l'Etat dans le département, le sous-préfet de Cholet refuse d'intervenir de son côté, cautionnant de la sorte l'attitude scandaleuse de l'élu angevin.

Soucieux de protéger partout en France l'intégrité du patrimoine culturel de la France, singulièrement celui qui nous rattache aux racines authentiques de la civilisation française, dénonçant énergiquement l'incurie du Ministère de la culture, le SIEL exige d'Aurélie Filippetti qu'elle intervienne énergiquement auprès du maire récalcitrant pour arracher la belle église de Gesté des mâchoires des pelleteuses, non sans réclamer plus largement des pouvoirs publics qu'ils interdisent enfin toute destruction à venir des églises de France.

Lu 2312 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL