Imprimer cette page
vendredi, 09 août 2013 00:32

Le voile intégral, un manifeste politique provocateur

Écrit par 

par Laure FOURE
Adhérente au SIEL

voile-integralPlusieurs articles récemment parus dans Le Figaro éclairent utilement le débat sur la loi interdisant en France le port du voile intégral dans l'espace public.

Soutenant que le choix de la burqa ou du niqab ne saurait être considéré comme une expression de la liberté de choisir ses vêtements, le philosophe Robert Rédecker affirme que le voile intégral représente un signe d'oppression et d'asservissement de femmes aveuglées par une idéologie totalitaire, une forme de meurtre symbolique autant qu'un manifeste politique en faveur d'une contre-société inhumaine que les islamistes tentent de développer au sein de notre propre société. Il en conclut que son interdiction apparaît aussi légitime que l'interdiction du meurtre réel.

De son côté, le professeur de droit Jean-Louis Harouel rappelle que l'objectif recherché par les adeptes du port du voile intégral est la transformation de portions entières de notre sol en terres musulmanes, dans lesquelles la charia aurait vocation à s'appliquer, et que les femmes qui l'affichent sont avant tout des militantes politiques.

Complétant cette analyse, Claude Sicard, spécialiste des problèmes de développement, se réfère aux dispositions du droit coranique prévoyant que les musulmans ne doivent pas s'installer durablement dans un pays de « mécréance » comme la France et que dans l'hypothèse où ils sont amenés à y vivre en tant que minorité, ils sont dispensés de respecter toutes leurs obligations afin d'éviter les réactions de rejet des populations d'accueil. Selon lui, les représentants français du culte musulman pourrait s'appuyer sur ces règles afin de promouvoir un véritable « islam de France ».

Au lieu d'appliquer de manière laxiste une loi qu'au demeurant il réprouve, le gouvernement devrait au contraire s'inspirer de ces réflexions lucides pour rejeter des exigences communautaires fondées sur une lecture littérale du Coran, ce qui permettrait aux musulmans, du moins à ceux qui le souhaitent, de s'intégrer à notre société laïque sans avoir à renoncer ni à leur foi ni à leur identité.

Si l'Etat capitule sur ce sujet, il sera amené à céder à d'autres revendications et sa faiblesse encouragera dans leur combat les musulmans les plus radicaux, jusqu'à ce que par touches successives et sans même que nos compatriotes aient le temps d'en prendre conscience, la France devienne une terre d'islam.

Lu 2538 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL