Imprimer cette page
vendredi, 30 août 2013 08:39

Les "vigiles" de l'Opéra-Bastille

Écrit par 

Communiqué de Christian Vauge, candidat SIEL-RBM à la mairie du 12e arrondissement 

opera bastilleCe mercredi, 15h00, devant l'Opéra-Bastille (12e arrondissement), une passante appelle au secours, assaillie par des marginaux et leurs chiens, qui réclament de manière violente leur « droit à l'image ». La malheureuse avait simplement voulu prendre une photo de ce lieu, réputé à travers le monde entier.

Depuis des années, les abords de l'Opéra Bastille – et tout particulièrement le dernier sous-sol de son parking - sont investis par des individus qui salissent les lieux de leurs déchets et les façades de leurs graffitis. L'impunité, qui leur est réservée, les a encouragés à installer des tentes, apparemment définitives, qui donnent de l'Opéra-Bastille une image choquante et dégradante, si éloignée de celle vendue par les agences aux touristes étrangers.

Paris, sous la mandature du couple amateur Delanoë/Hidalgo, devient, chaque jour, une ville de plus en plus sale. Mais qu'à cette triste réputation s'ajoute, maintenant, celle de territoires, en plein centre ville, où la loi est faite en toute impunité par des marginaux, voilà qui est devenu intolérable. Notre passante a pu être dégagée par l'attroupement accouru à ses cris, qui a dissuadé ses agresseurs d'insister. Mais aucun agent de la force publique pour faire respecter le simple droit de circuler en paix, ne fut présent...

Aujourd'hui, à Paris, les passants – touristes ou citoyens – sont de plus en plus harcelés par des quémandeurs de toutes sortes : dans le métro, aux feux rouges ou le long des files d'attente d'improbables taxis. Ceci en dépit de lois et de règlements innombrables que personne ne veut plus faire appliquer, par lâcheté, par crainte, ou par paresse administrative. La sécurité publique doit d'urgence être restaurée dans la capitale. Parce que vivre serein est l'une des premières libertés de tout citoyen, l'ordre républicain doit être rétabli sur l'ensemble du territoire parisien.

Par le rétablissement d'une véritable police urbaine, chargée de faire respecter nos lois, le Front National et le Rassemblement Bleu Marine de Paris, Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la Mairie de Paris, et Christian Vauge, candidat FN-RBM à la mairie du 12e arrondissement, s'attacheront à dissoudre les îlots de nuisance qui défigurent "Paris, capitale de la France".

Lu 2468 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL