Imprimer cette page
vendredi, 08 novembre 2013 20:03

Affaire Esteban : le SIEL s'associe à la protestation de Renaud Camus et du parti de l'IN-Nocence

Écrit par 

Communiqué de l'IN-NOCENCE n°1655, mardi 5 novembre 2013
Sur la prolongation de la détention préventive d'Esteban Morillo

esteban-morilloLe parti de l'In-nocence s'interroge, cinq mois après l'"affaire Clément Méric" et l'embrasement médiatique consécutif — depuis longtemps retombé — sur le sens à donner au maintien en détention préventive d'Esteban Morillo, dont il apparaît nettement à ce jour qu'il s'est trouvé malgré lui dans une situation délicate de légitime défense.

Le parti de l'In-nocence avait bien observé, à l'occasion de l'emprisonnement de M. Nicolas Bernard-Buss, un biais de la justice en défaveur des indigènes de son propre pays ; mais alors que M. Bernard-Buss a bénéficié de soutiens familiaux et communautaires efficaces pour hâter sa libération, Esteban Morillo, originaire de l'outre-banlieue, forcé de se désolidariser de cercles d'amis qui avaient été les siens et dont le soutien ne ferait que le condamner davantage aux yeux d'une justice sous influence, victime d'une stigmatisation entretenue par le complexe médiatico-politique avide de diabolisation, demeure en prison non en raison de la criminalité de son acte mais de ce qu'il serait, lui, Esteban Morillo, aux yeux de ce complexe.

Le parti de l'In-nocence appelle à la libération immédiate d'Esteban Morillo, injustement détenu comme prisonnier politique de la présidence la plus impopulaire depuis la création de la cinquième République, en souhaitant que la Justice applique à son cas les conditions de libération sous contrôle judiciaire qu'elle offre avec libéralité à des détenus dont la dangerosité prouvée est manifestement supérieure à celle de M. Morillo. 

Lu 2493 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL