Imprimer cette page
dimanche, 26 juillet 2015 10:16

L’insécurité jusque dans nos églises. Quelle est la prochaine étape ?

Écrit par  Julien Pelon

C'est avec tristesse que nous apprenons que ce mardi 14 juillet au matin, une femme d'une trentaine d'année à été victime d'une agression dans l’Église Saint Paul à Poitiers. En train de prier, cette dame fut attrapée par le cou et plaquée au sol par un homme. Fort heureusement elle a réussi à s'enfuir après s’être débattue. L’agresseur a été retrouvé non loin de la, sa ceinture encore défaite. Son nom : David Mohammed.

David Mohammed, «chance pour la France» comme disent nos politiques et nos médias vendus, est un multirécidiviste. Il venait de sortir de prison moins d'un mois plus tôt après avoir été condamné en 2002 pour l’agression et le viol d'une dame de 85 ans. Déjà condamné douze fois pour vols ou agressions, David Mohammed a tout de même été remis en liberté quatre ans avant la fin de sa peine. Il est donc légitime de s'interroger sur l’efficacité de la justice de Taubira et d’affirmer que ses multiples peines n'ont rien changé pour David Mohammed. Il faut donc envisager de nouvelles solutions afin d’empêcher la récidive de ces individus qui sont de véritables loups au cœur de notre société. Ces prédateurs, pour qui la prison ne sert à rien, ne peuvent être remis en liberté. Si la prison n’est pas adaptée, transférons les dans des unités spécialisées. Si ces racailles et violeurs sont étrangers ou « français de papiers », et donc des « chances pour la France » comme on nous le répète, pourquoi ne serait-ce pas aussi des chances pour leur pays ? Nous les y renverrons avec le plus grand plaisir !

Dans cette affaire, interrogeons nous aussi sur le silence des élites. S'il s’agissait d'un Français de souche qui avait violé une femme musulmane dans une mosquée comment cela se serait-il passé ? Il y a fort à parier que des ministres se seraient déplacés pour dénoncer la haine et la montée de l'islamophobie en France ; nous aurions eu des Charlies pour organiser des manifestations monstres et on aurait aussitôt placé sous surveillance policière les mosquées. Dans ce cas précis, rien. Juste le deux poids deux mesures habituel.

Cette femme étant simplement catholique, priant dans une Église, cela n’intéresse donc pas notre gouvernement, qui ne prend même plus la peine de s’intéresser aux catholiques de France, préférant les religions étrangères. Et donc cet épisode de la guerre sociale devient une anecdote à peine relatée par un entrefilet dans un journal de province.

Il est vrai que le nombre de viols dépasse toute mesure. Et encore, les statistiques officielles prouvent que seuls 10% des viols sont déclarés dans notre pays. 10 885 viols par an, 26 783 agressions sexuelles déclarées… Quels sont les chiffres réels Madame la Ministre de la Justice ? Tout aussi accablants que les chiffres réels – que le grand public ne connaît pas – le fait que seulement 10% des femmes portent plainte est symptomatique de la situation catastrophique faite aux femmes dans notre pays : elles savent qu’elles ne seront pas entendues, pas reconnues. Pas protégées surtout. Comme le montre l’agression de cette paroissienne, en pleine ville, en plein jour, à Poitiers, la semaine dernière.

Les Jeunes du SIEL de la Vienne apportent tout leur soutien ainsi que leurs prières à la victime de cette agression, malheureusement banale dans la France du RPS, qui cependant s'est déroulé cette fois-ci dans un lieu consacré. La racaille ne se suffit plus de la rue, il lui faut aussi s'attaquer aux lieux symboliques de notre identité. Il est grand temps de ne plus fermer les yeux et de se confronter au Réel. Le «vivre ensemble» est un échec et il est nécessaire, pour le bien des Français et de notre pays, d'y mettre fin.

Julien Pelon

Sources :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2015/07/16/Libre-le-violeur-agresse-une-femme-a-l-eglise-2404359
http://www.ladepeche.fr/article/2002/05/24/405995-l-agresseur-encourt-20-ans.html
http://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-viols-en-france.html

Lu 2085 fois