Imprimer cette page
dimanche, 20 décembre 2015 16:21

Alliés objectifs : quand François Hollande sert les intérêts de Marine Le Pen

Écrit par  Roland Hureaux

A l'approche de 2017, les stratégies se peaufinent... Et pour les socialistes, affaiblir la droite dans le but d'être opposé à Marine Le Pen au second tour s'avère un moyen sûr de l'emporter.

François Hollande voudrait favoriser l'accession au pouvoir de Marine Le Pen en 2017 qu’il ne s'y prendrait pas autrement.

Parlant de Hollande et Valls, Le Parisien du 16 décembre évoque "leur plan pour dynamiter la droite", "un plan diabolique pour torpiller l'opposition".

Ce plan ? Rebondir sur l'idée du Front républicain que la gauche a imposé aux régionales pour attirer dans l’orbite du président une partie de l'UMP, celle qui est la plus éloignée au Front national : Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Xavier Bertrand et même Christian Estrosi auquel le PS a permis d'accéder à la tête de la région PACA. Le résultat prévu : faire voler en éclat "Les Républicains", marginaliser Nicolas Sarkozy, campé sur le ni-ni : ni alliance avec le Front national, ni avec le Parti socialiste.

Lire la suite sur atlantico.fr

Lu 2050 fois