Imprimer cette page
samedi, 01 juillet 2017 10:43

Simone Veil est morte

Écrit par 

Avec le décès de Simone Veil à l'âge de 89 ans, une figure marquante de la vie politique française s'efface. Rescapée des camps de concentration nazis, première femme à devenir ministre d'un gouvernement de la Vème République, Simone Veil reste une figure marquante mais aussi controversée de la vie politique française. Son nom restera associé à la loi de 1975 de dépénalisation de l'avortement. Attachée au modèle familial traditionnel, elle manifestera des décennies plus tard contre la loi sur le mariage dit pour tous.

Le SIEL présente ses condoléances à sa famille. Au-delà des hommages suscités par sa disparition, le SIEL tient à rappeler son attachement profond au caractère sacré de la vie humaine, de la conception jusqu'à la mort naturelle.

L'avortement est un drame humain tant pour les enfants à naître que pour les femmes qui le subissent.

L'incroyable dénaturation de la loi Veil était hélas prévisible et l'exception est devenue la règle, en dépit des précautions prises en son temps par Simone Veil elle-même. La banalisation de l’IVG est une régression anthropologique qu’il nous faut combattre collectivement. Il est plus que jamais nécessaire d'abolir le délit d'entrave à l'IVG qui constitue un recul dramatique de la liberté d'expression, tout comme il est impératif de permettre aux femmes une parfaite information sur les conséquences dramatiques de l'avortement dans le cadre d'un entretien libre et éclairé et, le cas échéant, de proposer des alternatives pour permettre aux femmes en situation de détresse de garder leur enfant.

Lu 1817 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL