Imprimer cette page
mercredi, 25 juillet 2018 20:19

Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ

Écrit par  Julien Clos, Grand Maître de l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ

Depuis quelques années en France, comme dans beaucoup de pays malheureusement, il ne fait pas bon d'être Chrétien : prêtres ou religieuses menacés, églises pillées, vandalisées quand ce n'est pas incendiées, polémiques contre des crèches ou des Croix comme si c'était l'ennemi public n°1 quand ce n'est pas un prêtre que l'on égorge dans son église en pleine messe.

C'est dans ce contexte, dans un pays où la christianophobie est en hausse quand les atteintes aux autres confessions sont toutes en baisse, qu'avec quelques amis nous avons décidé de nous retrousser les manches et de servir l'Eglise d'une manière plus "virile". Nous avons pris l'initiative de créer une association de loi 1901 : l'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ.

Mère Thérésa disait : "Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan. Mais si cette goutte n'existait pas dans l'océan, elle manquerait."

Bien sûr, comme tous mouvements Catholiques, nous pratiquons la sainte vertu de charité (en distribuant des repas l'hiver par exemple) et participons à la ré-évangélisation de notre pays (chapelet en groupe et en septembre catéchisme en milieu rural) mais ce n'est pas là le coeur de nos activités.

Parce que des "déséquilibrés" pertubent nos messes, parce que des personnes âgées ont peur de se rendre à l'office dominicale, surtout après le meurtre du père Hamel et de manière générale, parce que le Christianisme recule alors que l'islamisme ne cesse de gagner du terrain chaque jour, il nous est apparu nécessaire de défendre la Chrétienté.

Nous sommes présents pour surveiller nos lieux de culte (surtout pendant les grandes fêtes liturgiques), pour protéger les fidèles (messes en plein air, rassemblements religieux, processions, chemin de Croix... etc) mais aussi sur un plan plus gobal, défendre la civilisation Chrétienne.
Notre modus operanti ? Comme Sainte Thérèse de Lisieux le disait : "il faut toujours prier comme si l'action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante."

Toute notre société a été bâtie par/pour/sous l'influence directe ou indirecte de l'Eglise. Or aujourd'hui, les modèles que proposent les hommes politiques des grands partis ou encore celui vanté par les "grands penseurs de l'islam", c'est à dire la charia, mettent en péril le modèle Chrétien qui a fait de la France (soit dit en passant : "la fille aînée de l'Eglise") une des plus grandes puissances mondiales, un des phares de l'humanité.
Alors pour que la France reste ce pays envié du monde entier, que nos enfants aillent tranquillement au catéchisme, que nos parents puissent aller en paix rendre grâce à Dieu le dimanche, nous nous mobilisons et prions. Espérons que d'autres nous rejoignent et si possible en nombre conséquent.

Comme je le dis toujours : la vie n'a de sens que quand elle est consacrée aux autres.

Lu 1224 fois