Imprimer cette page
lundi, 09 avril 2012 00:11

Dispersion de la collection de Victor Hugo: le déshonneur de Nicolas Sarkozy

Écrit par 

hugo

En cette année où nous commémorons le 210ème anniversaire de la naissance de de Victor Hugo, la mémoire du plus célèbre des écrivains français vient d'être honteusement outragée.

Formant un ensemble pourtant inséparable, près de 500 livres, manuscrits, photos, dessins et objets ayant appartenu à l'homme illustre et à ses descendants, ont été vendus aux enchères chez Christie's, ce 4 avril, pour le plus grand bonheur des collectionneurs privés.

Etroitement attachée à la vie et à l'œuvre de l'un de nos plus grands esprits, la collection Victor Hugo était associée de si près à l'histoire de France que sa disparition de nos horizons, à présent consommée, doit être regardée par chacun des Français comme un malheur irréparable.

Ce trésor inestimable vient d'échapper au patrimoine de la Nation sans que Nicolas Sarkozy, pourtant si prompt à clamer partout son attachement à l'Histoire de France, n'ait tenté si peu que ce soit de le sauver.

Pourtant, en considération de la valeur historique incomparable de la collection Victor Hugo, l'Etat disposait de mille raisons de faire jouer légitimement son droit de préemption, au bénéfice des institutions culturelles - musées ou bibliothèques - qui dépendent de lui.

L'actuel locataire de l'Elysée a préféré laisser vendre à l'encan les richesses de la Nation, témoignant une fois de plus du double discours qui a toujours été le sien en matière de protection du patrimoine français.

A la différence de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen s'attachera demain à préserver partout le patrimoine historique de la France, non pas simplement par la parole, mais par les actes, pour que jamais plus de tels scandales culturels ne se reproduisent.

Karim Ouchikh

Lu 3089 fois
SIEL


Souveraineté, Identité Et Libertés

Derniers textes de SIEL